Conseil 5

  Prendre un bon départ

Le départ est une phase importante de la régate. Plus celle-ci est courte (banane ou triangle olympique), plus le départ sera important. Même sur parcours côtier, les quelques longueurs d’avance que vous aurez au départ vous permettront de contrôler vos adversaires par devant. Ils auront en outre plus de difficultés à vous dépasser. Combien de fois voit-on des concurrents franchir les lignes plus d’une ou de deux minutes après le coup de canon ! On peut considérer que le retard accumulé au départ sera plus que multiplié par cinq à l’arrivée, uniquement par le fait d’être derrière la flotte, géné par les dévents des bateaux qui vous précèdent. Un bon barreur doit “voler” le départ au moins un fois sur dix. Cela signifie qu’il est toujours sur la ligne au moment du coup de canon.

Pour prendre un bon départ, soyez à l’heure. Prenez correctement le top des dix minutes sur votre chronomètre et demandez à un équipier d’égrenner les secondes. Il faut que vous ayez une bonne connaissance de la vitesse et de l’inertie de votre bateau. On ne prend pas le départ de la même façon avec un “Surprise” et un “Sun Kiss 47”.

Si votre bateau est moins rapide que l’ensemble de la flotte, pensez que vous allez être déventé après le départ. Anticipez alors les virements de bord pour ne pas être surpris.

Enfin, apprenez les règles de course et ne criez pas “De l’eau !” sans savoir au moment du départ, vous passez pour un imbécile et vous risquez d’être disqualifié.